Nokia Génération
Bienvenue
Nokia Génération

Le Forum des passionnés de Nokia tactiles

Nokia Génération a une page Facebook, pour y aller cliquer > > > Ici

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Capital Markets Days 2011: On se pose des questions ...

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

1 Quel avenir pour s60v3? le Dim 6 Fév 2011 - 8:57

Leplucooldu14


Administrateur
Administrateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quel avenir pour s60v3?

Tic tac tic tac, le temps passe et le Mobile World Congress 2011 approche à grands pas. Je crois pouvoir dire sans me tromper que cette fois, nous sommes vous et moi plus que jamais impatients de voir ce que Nokia va annoncer. Comme vous avez pu le constaté depuis un moment, Symbian et Nokia se sont beaucoup consacrés à Symbian^3 et à tout ce qui touche aux tactile chez Symbian, d’ailleurs une grosse mis à jour est en préparation pour Symbian^3(la PR2.0). Evidement ce n’est pas encore avec l’OS tel qu’on le connait actuellement que Symbian pourra clairement rivaliser avec la concurrence mais, les choses bougent (enfin!). Ayant été possesseur d’un N97 et étant fan de Symbian, j’apprécie le fait que l’os tactile de Symbian soit en train d’évoluer mais, étant possesseur d’un E72 et ayant possédé un N95 8GB, je souhaiterais aussi voir un changement significatif du coté de s60v3, l’OS non tactile de Symbian. Symbian existe pour des Smartphones tactiles et pour des Smartphones non-tactiles et dans son évolution il semble que Symbian bouge uniquement du côté des Smartphones tactiles.

Pour la petite histoire l’un des premiers appareils sous cet os était le Nokia 7650, ont suivit ensuite des modèles tels que le Nokia 6600, le Nokia 3250, le Nokia N95, le Samsung INNOV 8, et le Nokia E5 qui est actuellement le dernier modèle à tourner sous s60v3. Même si la « guerre des Smartphones » se trouve clairement du côté des Smartphones tactile, Symbian est un OS qui a vu le jour sur des appareils non tactiles et c’est sur ce type d’appareils qu’il a eu ses lettres de noblesse. Si Symbian est ou était (parce que les choses vont très vite ces temps-ci) leader sur le marché des Smartphones c’est bien grâce à s60v3 et aux versions qui l’ont précédé. Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux possèdent un appareil sous cet OS et beaucoup ne sont pas prêts à passer sur un Smartphones tactile. Malheureusement, les choses sont telles que Symbian est obligé de se concentrer sur la version tactile de son OS et de ce fait de délaisser la version non-tactile. Penser que les Smartphones non-tactiles n’intéressent plus personnes est une erreur selon moi, il n’y a qu’à voir la façon avec laquelle un certain BlackBerry se vend pour comprendre qu’il y a encore un large public à séduire. C’est simple, s60v3 est actuellement la seule alternative à BlackBerry OS sur les Smartphones non-tactiles. Quand on voit comment est conçut le BB OS, qui d’après un certain Baptiste MARTIN du M.I.T, est le meilleur os non-tactile, on est en droit de penser que si Symbian ne réagit pas, s60v3 risque de se faire lui aussi doubler.

S60v3 a perdu énormément niveau applications. Il n’est plus l’OS qu’il était, celui sur lequel on trouvait des applications de qualité à volonté. Il faut dire qu’il ya un comme un désintérêt de la part de Nokia qui depuis un moment ne sort plus de nouvelles applications ou de Grosses mises à jour pour cette plateforme, je suis d’ailleurs surpris de voir que le E5 dispose de sa version de Facebook et Twitter tandis que les autres n’ont rien du tout alors qu’il s’agit du même OS. Coté développeurs ce n’est pas mieux, car pour la grande majorité, ils préfèrent clairement éviter Symbian. Il y a certes Qt mais, pour le moment l’effet escompté n’est pas encore là, il faudrait peut-être que quelqu’un chez Symbian se dévoue pour chanter la chanson de Steve Ballmer…

A quelques jours du MWC2011 et de l’annonce de la nouvelle stratégie de Nokia, l’avenir de s60v3 est assez flou et même s’il n’ ya eu aucunes communications à ce sujet, la direction que semble prendre Nokia en s’orientant de plus en plus vers le tactile pour ses Smartphones semble d’une certaine façon signer petit à petit l’arrêt de mort de s60v3, cela dit wait & see.

Article parut sur Symbian France Exclamation

(Source: Symbian France)


______________________________________________________________________
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Leplucooldu14 Administrateur de Nokia Génération  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
http://nokia-generation.my-goo.net

Invité


Invité
c'est vrai ca
j'ai toujours mon n95 et je n'ai jamais regretter mon achat car niveau hardware il est encore super
d'accord niveau software il n'y a plus d'évolution dommage !!!!

Invité


Invité
Petite info : nokia commence a perdre sérieusement des parts de marché sur la vente de smartphones face a android (de l'ordre de 2% ce qui n'est pas rien). Ayant compris la position stratégique de ces téléphones sur le marché des mobiles (1 téléphone sur 2 vendu en france est un smartphone) les constructeurs misent a fond sur ce type de téléphone, et donc sur l'OS qui les équipe.
C'est la raison pour laquelle s60v3 est de plus en plus délaissé par nokia qui a "autre chose a faire" Smile

4 Android sur un Nokia le Mar 8 Fév 2011 - 20:38

Walou


Membre de confiance
Membre de confiance
Pour une fois ce n'est pas une rumeur mais une vraie information.

Source : 01Net

http://lenewbie.wordpress.com/

Invité


Invité
Ouai, ça a l'air génial tout ce qu'on pourra faire en plus !!!

Alexx


Administrateur
Administrateur
Pas mal.


______________________________________________________________________
Alexx Administrateur de Nokia Génération
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de compléter votre profil - ce sont des informations utiles pour pouvoir vous donner des réponses exactes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne confondez pas ma boîte MP avec le Forum. Je ne réponds à aucun MP concernant un problème qui peut être exposé sur le forum, merci pour votre compréhension.
http://nokia-generation.my-goo.net

Invité


Invité
En même temps Meego et Androïd sont tous deux basés sur des noyaux linux. Bien évidement, ceux sont deux systèmes d'exploitation différents, mais ils sont cousins. Du coup, c'est plus facile de porter des applications de l'un vers l'autre.
Si Nokia se décide vraiment pour Meego, cela peut être une bonne chose car les applis Androïd viendront augmenter l'offre logicielle pour Meego et les mobiles Nokia. Mais en même temps, OVI en prendrait un coup. A priori, Nokia ne veut pas trop donner de bille et d'importance à Androïd et Google. Vivement la fin de semaine que Nokia annonce enfin la couleur pour l'avenir, Meego, Windows phone, ou autre chose?

Leplucooldu14


Administrateur
Administrateur
cheers Bonne idée temps que Symbian reste Smile


______________________________________________________________________
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Leplucooldu14 Administrateur de Nokia Génération  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
http://nokia-generation.my-goo.net

Invité


Invité
justement, je ne parierais pas ma chemise sur l'avenir du full symbian ...
le point du PDG :




"Hello there,

There is a pertinent story about a man who was working on an oil platform in the North Sea. He woke up one night from a loud explosion, which suddenly set his entire oil platform on fire. In mere moments, he was surrounded by flames. Through the smoke and heat, he barely made his way out of the chaos to the platform’s edge. When he looked down over the edge, all he could see were the dark, cold, foreboding Atlantic waters.

As the fire approached him, the man had mere seconds to react. He could stand on the platform, and inevitably be consumed by the burning flames. Or, he could plunge 30 meters in to the freezing waters. The man was standing upon a « burning platform, » and he needed to make a choice.

He decided to jump. It was unexpected. In ordinary circumstances, the man would never consider plunging into icy waters. But these were not ordinary times – his platform was on fire. The man survived the fall and the waters. After he was rescued, he noted that a « burning platform » caused a radical change in his behaviour.

We too, are standing on a « burning platform, » and we must decide how we are going to change our behaviour.

Over the past few months, I’ve shared with you what I’ve heard from our shareholders, operators, developers, suppliers and from you. Today, I’m going to share what I’ve learned and what I have come to believe.

I have learned that we are standing on a burning platform.

And, we have more than one explosion – we have multiple points of scorching heat that are fuelling a blazing fire around us.

For example, there is intense heat coming from our competitors, more rapidly than we ever expected. Apple disrupted the market by redefining the smartphone and attracting developers to a closed, but very powerful ecosystem.

In 2008, Apple’s market share in the $300+ price range was 25 percent; by 2010 it escalated to 61 percent. They are enjoying a tremendous growth trajectory with a 78 percent earnings growth year over year in Q4 2010. Apple demonstrated that if designed well, consumers would buy a high-priced phone with a great experience and developers would build applications. They changed the game, and today, Apple owns the high-end range.

And then, there is Android. In about two years, Android created a platform that attracts application developers, service providers and hardware manufacturers. Android came in at the high-end, they are now winning the mid-range, and quickly they are going downstream to phones under €100. Google has become a gravitational force, drawing much of the industry’s innovation to its core.

Let’s not forget about the low-end price range. In 2008, MediaTek supplied complete reference designs for phone chipsets, which enabled manufacturers in the Shenzhen region of China to produce phones at an unbelievable pace. By some accounts, this ecosystem now produces more than one third of the phones sold globally – taking share from us in emerging markets.

While competitors poured flames on our market share, what happened at Nokia? We fell behind, we missed big trends, and we lost time. At that time, we thought we were making the right decisions; but, with the benefit of hindsight, we now find ourselves years behind.

The first iPhone shipped in 2007, and we still don’t have a product that is close to their experience. Android came on the scene just over 2 years ago, and this week they took our leadership position in smartphone volumes. Unbelievable.

We have some brilliant sources of innovation inside Nokia, but we are not bringing it to market fast enough. We thought MeeGo would be a platform for winning high-end smartphones. However, at this rate, by the end of 2011, we might have only one MeeGo product in the market.

At the midrange, we have Symbian. It has proven to be non-competitive in leading markets like North America. Additionally, Symbian is proving to be an increasingly difficult environment in which to develop to meet the continuously expanding consumer requirements, leading to slowness in product development and also creating a disadvantage when we seek to take advantage of new hardware platforms. As a result, if we continue like before, we will get further and further behind, while our competitors advance further and further ahead.

At the lower-end price range, Chinese OEMs are cranking out a device much faster than, as one Nokia employee said only partially in jest, « the time that it takes us to polish a PowerPoint presentation. » They are fast, they are cheap, and they are challenging us.

And the truly perplexing aspect is that we’re not even fighting with the right weapons. We are still too often trying to approach each price range on a device-to-device basis.

The battle of devices has now become a war of ecosystems, where ecosystems include not only the hardware and software of the device, but developers, applications, ecommerce, advertising, search, social applications, location-based services, unified communications and many other things. Our competitors aren’t taking our market share with devices; they are taking our market share with an entire ecosystem. This means we’re going to have to decide how we either build, catalyse or join an ecosystem.

This is one of the decisions we need to make. In the meantime, we’ve lost market share, we’ve lost mind share and we’ve lost time.

On Tuesday, Standard & Poor’s informed that they will put our A long term and A-1 short term ratings on negative credit watch. This is a similar rating action to the one that Moody’s took last week. Basically it means that during the next few weeks they will make an analysis of Nokia, and decide on a possible credit rating downgrade. Why are these credit agencies contemplating these changes? Because they are concerned about our competitiveness.

Consumer preference for Nokia declined worldwide. In the UK, our brand preference has slipped to 20 percent, which is 8 percent lower than last year. That means only 1 out of 5 people in the UK prefer Nokia to other brands. It’s also down in the other markets, which are traditionally our strongholds: Russia, Germany, Indonesia, UAE, and on and on and on.

How did we get to this point? Why did we fall behind when the world around us evolved?

This is what I have been trying to understand. I believe at least some of it has been due to our attitude inside Nokia. We poured gasoline on our own burning platform. I believe we have lacked accountability and leadership to align and direct the company through these disruptive times. We had a series of misses. We haven’t been delivering innovation fast enough. We’re not collaborating internally.

Nokia, our platform is burning.

We are working on a path forward — a path to rebuild our market leadership. When we share the new strategy on February 11, it will be a huge effort to transform our company. But, I believe that together, we can face the challenges ahead of us. Together, we can choose to define our future.

The burning platform, upon which the man found himself, caused the man to shift his behaviour, and take a bold and brave step into an uncertain future. He was able to tell his story. Now, we have a great opportunity to do the same.

Stephen"

Alexx


Administrateur
Administrateur
Sources:
Engadged
Symbian France

Greg Taieb a écrit:
CAPITAL MARKETS DAYS 2011: QUE PREPARE NOKIA

Rarement depuis que j’ai lancé SymbianFrance en 2005 une telle effervescence n’a régné autour d’un évènement Nokia. En effet depuis plusieurs semaines les rumeurs s’amplifient autour de ce que Nokia va annoncer ce 11 février. D’ailleurs si vous vous souvenez, il y a plusieurs semaines nous avons été parmi les 1ers à vous conseiller de noter cette date dans vos agendas.

On a quasiment tout entendu sur ce qui serait annoncé cette date et force est de constater que personne n’est aujourd’hui sur à 100% de la teneur et l’ampleur de l’annonce. Ce qu’on sait c’est que la 1ère vraie prise de parole de Stephen Elop sur la stratégie de Nokia devrait marquer un tournant pour la marque.

Elop a été placé à la tête de Nokia par les actionnaires et ces derniers ont volontairement choisi un CEO non finlandais et non issu du sérail pour avoir quelqu’un qui n’ai aucun parti pris et apriori et soit prêt à secouer sévèrement le géant si nécessaire. Et il semble que cela soit ce qui va se passer.

Apparement un certain nombre de hauts dirigeants annonceront leur départ dans la foulée des annonces du 11 février et comme par hasard on apprend ce matin via Engadget qu’Elop aurait envoyé un mémo à son staff. De là à penser que des managers sur le départ ont envoyé le mémo interne à Engadget…

Un mémo sans concession dont voici les meilleurs morceaux :

Le 1er iPhone est sorti en 2007 et nous n’avons toujours pas un produit qui se rapproche de son expérience
Apple a changé le jeu, et aujourd’hui ils dominent le segment haut de gamme
Google est devenu une force gravitationnelle et attire aujourd’hui la plupart de l’innovation dans notre industrie
Nous avons certaines sources brillantes d’innovation chez Nokia mais nous ne les mettons pas assez vite sur le marché. Nous pensions que MeeGo pourrait rafler le haut de gamme mais à l’allure où nous allons, d’ici la fin 2011 ne pourrions n’avoir qu’un produit MeeGo sur le marché.
Symbian a montré qu’il est un environnement de plus en plus difficile à développer et qui a de plus en plus de mal à rencontrer les attentes des consommateurs
Nos compétiteurs ne prennent pas nos parts de marché avec des appareils, ils les prennent avec un écosystème entier.
Si vous avez un peu de temps à perdre et êtes « fluent en english » je vous recommande la lecture de ces 1.300 mots qui sont un exemple rare d’autocritique d’un CEO pour sa boîte (enfin surtout envers les dirigeants précédents) et il y a forcément des choses avec lesquels on a envie d’être d’accord.

A ce stade, il est difficile d’attester la véracité de ce memo mais plusieurs sites semblent s’accorder sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un faux. Personnellement je n’ai pas envie de trop spéculer dans le vide, je vais donc impatiemment attendre vendredi et nous aurons ensuite tout le temps de tirer les leçons, analyser les impacts sur Symbian, MeeGo et Nokia en général.

A ce stade l’hypothèse la plus plausible à mon avis semble l’annonce d’un ou plusieurs appareils sous Windows Phone 7 disponibles dans les prochains mois. Ceci afin de se positionner très rapidement sur du haut de gamme. Je ne vois pas Nokia arrêter Symbian mais peut-être accélérer le nivellement vers le bas de l’OS avec la disparation pure et simple de S40. Quant à MeeGo, je pense aussi que l’OS sera maintenu car cela permettrait également un accès à des marchés et appareils que ne couvre pas WP7 comme les tablettes et les systèmes embarqués.

Si cette hypothèse s’avérait exacte on serait forcé de reconnaître qu’on s’est bien planté (lire Un Nokia sous Windows Phone 7 ? Pourquoi nous n’y croyons pas 1 seconde )!

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vrai ou faux ce mémo ? Quelles annonces voyez-vous pour vendredi ?

Dernière info, le communiqué de presse « tombera » à 8h30 heure française !

Wink



Dernière édition par alexx le Mer 9 Fév 2011 - 22:35, édité 1 fois


______________________________________________________________________
Alexx Administrateur de Nokia Génération
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de compléter votre profil - ce sont des informations utiles pour pouvoir vous donner des réponses exactes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne confondez pas ma boîte MP avec le Forum. Je ne réponds à aucun MP concernant un problème qui peut être exposé sur le forum, merci pour votre compréhension.
http://nokia-generation.my-goo.net

metallifanca


Moderateur
Moderateur
Merci Alexx... wait & see !

Pour les non-anglophiles, je vous ai fait la traduction de la note complète (bon, traduction du type enrhumé qui n'a plus fait d'anglais depuis presque 6ans hein)

Hello there,
Bonjour

There is a pertinent story about a man who was working on an oil platform in the North Sea. He woke up one night from a loud explosion, which suddenly set his entire oil platform on fire. In mere moments, he was surrounded by flames. Through the smoke and heat, he barely made his way out of the chaos to the platform's edge. When he looked down over the edge, all he could see were the dark, cold, foreboding Atlantic waters.
Voici une histoire a propos d'un homme qui travaillait sur une plateforme pétroliere en mer. Il fut réveillé une nuit par une grosse explosion qui mit soudainement le feu a toute la plateforme. En un court laps de temps, il fut entouré par les flamme. Malgré la fumée et la chaleur, il réussi a sortir de ce chaos jusqu'au bord de la plateforme. Quand il regarda par dessus bord, tout ce qu'il pu voir c'était les eaux sombre et froides de l'atlantique.

As the fire approached him, the man had mere seconds to react. He could stand on the platform, and inevitably be consumed by the burning flames. Or, he could plunge 30 meters in to the freezing waters. The man was standing upon a "burning platform," and he needed to make a choice.
Comme le feu approchait, l'homme n'eu que quelques secondes pour réagir. Il pouvait rester sur la plateforme et inévitablement etre brulé vif. Ou il pouvait plaonger 30 metres plus bas dans les eaux froides. L'homme etait sur une plateforme en feu et il devait faire un choix.

He decided to jump. It was unexpected. In ordinary circumstances, the man would never consider plunging into icy waters. But these were not ordinary times - his platform was on fire. The man survived the fall and the waters. After he was rescued, he noted that a "burning platform" caused a radical change in his behaviour.
Il décidé de plonger. C'était inattendu. Dans des circonstances ordinaire, l'homme n'aurait jamais envisagé plonger dans ces eaux glacées. Mais ce n'était pas des circonstances ordinaires : sa plateforme était en feu. Il survécut a la chute et aux eaux. Aprés avoir été secourru, il remarqué qu'une plateforme en feu avait provoqué un changement dans son comportement.

We too, are standing on a "burning platform," and we must decide how we are going to change our behaviour.
Nous aussi, nous sommes sur une plateforme en feu, et nous devons décider comment nous allons changer notre comportement

Over the past few months, I've shared with you what I've heard from our shareholders, operators, developers, suppliers and from you. Today, I'm going to share what I've learned and what I have come to believe.
Les derniers mois, j'ai partagé avec vous ce que j'ai entendu de la part des "shareholders",opérateurs, développeurs, fournisseurs et même de votre part. Maintenant, je vais partager ce que j'ai appris et ce que j'en suis venu a croire.

I have learned that we are standing on a burning platform.
J'ai appris que nous somme sur une plateform en feu.

And, we have more than one explosion - we have multiple points of scorching heat that are fuelling a blazing fire around us.
Et nous avons plus qu'une seule explosion, nous avons plusieurs foyers d'incendie qui répandent un feu violent autour de nous.

For example, there is intense heat coming from our competitors, more rapidly than we ever expected. Apple disrupted the market by redefining the smartphone and attracting developers to a closed, but very powerful ecosystem.
Par exemple, il y a un incendie venant de nos concurrents plus rapide que ce dont nous nous attendions. Appel a perturbé le marché en redéfinissant la notion de smartphone et attire les développeurs dans un écosysteme puissant, mais clos.

In 2008, Apple's market share in the $300+ price range was 25 percent; by 2010 it escalated to 61 percent. They are enjoying a tremendous growth trajectory with a 78 percent earnings growth year over year in Q4 2010. Apple demonstrated that if designed well, consumers would buy a high-priced phone with a great experience and developers would build applications. They changed the game, and today, Apple owns the high-end range.
En 2008, la part de marché d'Apple dans les appareil de plus de 300$ était de 25%. en 2010 ils ont atteint 61%. Ils bénéficient d'une croissance énorme avec une augmentation de 78% de bénéfice d'année en année jusqu'au 4eme trimestre 2010. Apple a démontré que si le design est bien réalisé, les consommateurs payront un prix élevé pour avoir une expérience d'utilisation inédite et que les développeurs voudront développer des applications pour cet appareil. Ils ont changé les règles du jeu et maintenant ils détiennent le haut de gamme.

And then, there is Android. In about two years, Android created a platform that attracts application developers, service providers and hardware manufacturers. Android came in at the high-end, they are now winning the mid-range, and quickly they are going downstream to phones under €100. Google has become a gravitational force, drawing much of the industry's innovation to its core.
Et puis il y a Android. En 2ans, Android a créé une plateforme qui attire les développeurs, les fournisseurs de services et les constructeurs. Ils ont commencé avec le haut de gamme, mais ils gagnent maintenant le milieu de gamme, et bientot il vont descendre aux téléphones sous les 100€. Google est devenu une force gravitationnelle et engloutit aujourd’hui la plupart de l’innovation dans notre industrie.

Let's not forget about the low-end price range. In 2008, MediaTek supplied complete reference designs for phone chipsets, which enabled manufacturers in the Shenzhen region of China to produce phones at an unbelievable pace. By some accounts, this ecosystem now produces more than one third of the phones sold globally - taking share from us in emerging markets.
N'oublions pas non plus les appareils a bas prix. En 2008, Mediatek fournissait des designs de références complets pour les puces téléphoniques, ce qui a permis a des manufactures dans la région chinoise de Shenzen de produire des téléphone a un rythme incroyable. D'une certaine manière, cet ecosysteme produit maintenant plus d'un tiers des téléphone vendu globalement, et nous prends des parts sur les marchés émergeants.

While competitors poured flames on our market share, what happened at Nokia? We fell behind, we missed big trends, and we lost time. At that time, we thought we were making the right decisions; but, with the benefit of hindsight, we now find ourselves years behind.
Pendant nos concurrents ont mis le feu à nos part de marché, qu'est-il advenu de nokia ? Nous sommes restés en retrait, nous avons raté de grosses tendances et nous avons perdu du temps. A ce moment la, nous pensions que nous faisions le meilleur choix. Mais, avec le recul, nous voila maintenant avec des années de retard.

The first iPhone shipped in 2007, and we still don't have a product that is close to their experience. Android came on the scene just over 2 years ago, and this week they took our leadership position in smartphone volumes. Unbelievable.
Le premier iPhone est sorti en 2007 et nous n'avons toujours pas de produit qui se rapproche de leur expérience (sous entendu expérience d'utilisation). Android est arrivé sur le marché il y a seulement deux ans et cette semaine ils nous ont pris notre position de leader en volume de vente de smartphone. Incroyable !

We have some brilliant sources of innovation inside Nokia, but we are not bringing it to market fast enough. We thought MeeGo would be a platform for winning high-end smartphones. However, at this rate, by the end of 2011, we might have only one MeeGo product in the market.
Nous avons des sources d'inspiration brillante chez nokia mais nous ne les mettons pas sur le marché vite assez. Nous pensions que MeeGo pourrait rafler le haut de gamme mais à l’allure où nous allons, d’ici la fin 2011 ne pourrions n’avoir qu’un produit MeeGo sur le marché.

At the midrange, we have Symbian. It has proven to be non-competitive in leading markets like North America. Additionally, Symbian is proving to be an increasingly difficult environment in which to develop to meet the continuously expanding consumer requirements, leading to slowness in product development and also creating a disadvantage when we seek to take advantage of new hardware platforms. As a result, if we continue like before, we will get further and further behind, while our competitors advance further and further ahead.
En milieu de gamme, nous avons Symbian. Il ne s'est pas avéré compétitif sur les marchés dominants comme l'amérique du nord. En plus, Symbian a montré qu’il est un environnement de plus en plus difficile à développer et qui a de plus en plus de mal à rencontrer les attentes des consommateurs. En résumé, si nous continuons comme avant, nous allons reculer de plus en plus pendant que nos concurrents vont avancer de plus en plus.

At the lower-end price range, Chinese OEMs are cranking out a device much faster than, as one Nokia employee said only partially in jest, "the time that it takes us to polish a PowerPoint presentation." They are fast, they are cheap, and they are challenging us.
Dans les bas de gamme, les OS chinois lancent des appareils plus vite que, comme l'a dit un employé de nokia en plaisantant "le temps qu'il nous faut pour faire une présentation powerpoint." Ils sont rapides, ils sont bon marchés et ils nous menacent.

And the truly perplexing aspect is that we're not even fighting with the right weapons. We are still too often trying to approach each price range on a device-to-device basis.
Et le vrai aspect troublant, c'est que nous ne nous battons même pas avec les bonnes armes. Nous sommes trop souvent en train de baser nos prix sur une base d'équivalence d'appareil à appareil.

The battle of devices has now become a war of ecosystems, where ecosystems include not only the hardware and software of the device, but developers, applications, ecommerce, advertising, search, social applications, location-based services, unified communications and many other things. Our competitors aren't taking our market share with devices; they are taking our market share with an entire ecosystem. This means we're going to have to decide how we either build, catalyse or join an ecosystem.
Cette bataille d'appareils est devenue une guerre d'écosystems, Ou les écosystemes ne contiennent pas seulement le matériel et le logiciel de l'appareil, mais aussi les développeurs, les applciations, les e-commerces, la pub, la recherche, les réseaux sociaux, la géolocalisation, l'inter-communication entre appareils, et bien d'autres choses.

This is one of the decisions we need to make. In the meantime, we've lost market share, we've lost mind share and we've lost time.
C'est une des décisions que nous devons faire. Entretemps, nous avons perdu des part de marché, nous avons perdu des idées et nous avons perdu du temps.

On Tuesday, Standard & Poor's informed that they will put our A long term and A-1 short term ratings on negative credit watch. This is a similar rating action to the one that Moody's took last week. Basically it means that during the next few weeks they will make an analysis of Nokia, and decide on a possible credit rating downgrade. Why are these credit agencies contemplating these changes? Because they are concerned about our competitiveness.
Mardi, Standard & Poor's **http://www.standardandpoors.com/home/en/eu** nous a informé qu'ils allaient mettre nos notes de "A - Long Term" et "A-1 Short term" sous surveillance. Il s'agit d'une notation similaire à celle que moody **http://www.moodys.com/** a fait la semaine passée. Fondamentalement, ca veut dire que pendant les prochaines semaines, ils vont analyser Nokia et décideront d'une possible dégradation de la notation de crédit. Pourquoi est-ce que ces agences scrutent ces changements ? Parce qu'ils sont préoccupés par notre compétitivité.

Consumer preference for Nokia declined worldwide. In the UK, our brand preference has slipped to 20 percent, which is 8 percent lower than last year. That means only 1 out of 5 people in the UK prefer Nokia to other brands. It's also down in the other markets, which are traditionally our strongholds: Russia, Germany, Indonesia, UAE, and on and on and on.
L'engouement des consommateurs pour Nokia décline dans le monde entier. Au royaume uni, notre popularité a chuté jusque 20%, ce qui fait 8% de moins que l'année passée. Ce qui signifie que seuelement 1 anglais sur 5 préfère Nokia aux autres marques. Notre popularité a aussi diminué sur d'auters marché, qui sont habituellement nos points forts : la russie, l'allemagne, l'indonésie, etc...


How did we get to this point? Why did we fall behind when the world around us evolved?
Comment en sommes-nous arrivés la ? Pourquoi sommes nous tombés alors que le monde autour de nous évolue ?

This is what I have been trying to understand. I believe at least some of it has been due to our attitude inside Nokia. We poured gasoline on our own burning platform. I believe we have lacked accountability and leadership to align and direct the company through these disruptive times. We had a series of misses. We haven't been delivering innovation fast enough. We're not collaborating internally.
C
'est ce que j'ai essayé de comprendre. Je crois qu'au moins certains points de cette chute est due a notre attitude au sein de Nokia. Nous avons nous même ajouter de l'huile sur notre plateforme en feu. Je crois que nous avons manqué de responsabilité et d'esprit de leader pour aligner et diriger la compagnie pendant cette époque de rupture avec le passé. Nous avons eu une série de ratés, Nous n'avons pas été assez rapide pour fournir des solutions novatrices. Nous ne collaborions pas ensemble en interne.

Nokia, our platform is burning.
Nokia, notre plateforme est en feu.

We are working on a path forward -- a path to rebuild our market leadership. When we share the new strategy on February 11, it will be a huge effort to transform our company. But, I believe that together, we can face the challenges ahead of us. Together, we can choose to define our future.
Nous travaillons sur une nouvelle voie a suivre, une voie pour reconstruire notre statut de leadership sur le marché. Quand nous partagerons la novuelle stratégieu le 11 Février, ce sera un gros effort pour transformer notre compagnie. Mais je crois qu'ensemble, nous pouvons faire face aux challenges devant nous. Ensemble, nous pouvons choisir de décider de notre avenir.

The burning platform, upon which the man found himself, caused the man to shift his behaviour, and take a bold and brave step into an uncertain future. He was able to tell his story. Now, we have a great opportunity to do the same.
La plateforme en feu, sur laquelle l'homme était, a permis a l'homme de modifier son comportement, et faire un pas courageux et audacieux vers un avenir incertain. Il a été capable de raconter son histoire. Maintenant nous avons une grande opportunité de faire de même.

Stephen.

PS : C'est pas du mot a mot, mais ca traduit bien l'idée.



Dernière édition par metallifanca le Mer 9 Fév 2011 - 14:02, édité 2 fois


______________________________________________________________________
Mobile OTG - Tout pour être mobile
== [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ==
Merci de compléter vos profil/avatar et merci de vous présenter dans la section prévue à cet effet
http://le5800.wordpress.com

Alexx


Administrateur
Administrateur
Comme tu dis : "wait end see!" Neutral


______________________________________________________________________
Alexx Administrateur de Nokia Génération
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de compléter votre profil - ce sont des informations utiles pour pouvoir vous donner des réponses exactes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne confondez pas ma boîte MP avec le Forum. Je ne réponds à aucun MP concernant un problème qui peut être exposé sur le forum, merci pour votre compréhension.
http://nokia-generation.my-goo.net

Leplucooldu14


Administrateur
Administrateur
Merci Razz +1


______________________________________________________________________
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Leplucooldu14 Administrateur de Nokia Génération  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
http://nokia-generation.my-goo.net

dang66


Moderateur
Moderateur
Voilà des nouvelles avec le coup de gueule du président de Nokia, Stephen Elop : "Nokia : la douloureuse prise de conscience" (Article paru dans 20 minutes d'aujourd'hui) :



C’est un véritable électrochoc que le PDG de Nokia vient d’asséner à ses troupes. Il faut dire que Stephen Elop est remonté, très remonté même, de constater que Nokia a perdu sa suprématie au profit d’Apple et Google. Alors il y mis les points sur les “i”, et sans prendre de gants, pour exprimer son ressenti:

Stephen Elop veut réagir avant que Nokia n’atteigne le point de non retour: il a donc adressé un mémo de 1.300 mots à ses employés pour les inviter à réagir avant qu’il ne soit trop tard, pour que l’entreprise puisse retrouver sa gloire perdue.

Reconnaissant sans ambages qu’ils ont échoué à concurrencer les principaux acteurs sur le créneau des smartphones, Stephen Elop (qui est un ancien cadre de chez Microsoft) n’a pas mâché ses mots. Jugez plutôt avec cet extrait:

“Le premier iPhone est sorti en 2007, et nous n’avons toujours pas de produit qui soit proche de leur expérience. Android est apparu il y a juste deux ans, et cette semaine ils se sont emparés de notre position de leader des smartphones en volume. Impensable.”

Stephen Elop n’a pas seulement stigmatisé le manque d’innovation de Nokia ces dernières années, il a aussi suggéré que se rallier à une plateforme existante était une possibilité (ce qui devrait entraîner de grandes perturbations dans le peu de Force qui leur reste). Cela faisait un moment que Nokia était sur la pente descendante. Nous avions eu l’occasion de l’évoquer à plusieurs reprises sur Gizmodo, même si ce n’était pas toujours du goût de certains fans invétérés de la marque.

Le PDG de l’entreprise a souligné l’urgence et le caractère impérieux d’un changement radical: Stephen Elop a comparé la situation de Nokia à celle d’un homme sur une plateforme pétrolière en feu qui ne peut que se jeter dans l’eau glacée pour tenter de sauver sa peau. Il a expliqué que Nokia était sur une plateforme en feu (qu’ils avaient copieusement arrosée de pétrole partout) et qu’il était maintenant temps de sauter à l’eau.

Saluant l’obsession d’Apple sur l’expérience utilisateur et la capacité d’Android à attirer les foules grâce à l’innovation, Stephen Elop a par ailleurs évalué l’état de Nokia. S’il a indiqué que la plateforme MeeGo était prometteuse, il s’inquiète de sa possible obsolescence le temps qu’elle arrive sur le marché. Il indique que Symbian a fait son temps et souligne qu’un seul produit ne pourra sauver Nokia et qu’ils ont besoin d’un éco-système unifié (créé par Nokia ou existant par ailleurs) pour tous les appareils.

Ces dernières années, Nokia n’a jamais vraiment réussi à proposer une combinaison matérielle et logicielle convaincante: quand le matériel est au point, c’est l’OS qui ne suit pas. Et quand Nokia introduit une innovation logicielle, le téléphone manque du support matériel adéquat pour l’exploiter correctement. Les N97 et N8 n’ont pas vraiment brillé au firmament des smartphones.

Par le passé, Nokia a pu se reposer sur les ventes et les bénéfices tirés des marchés internationaux de téléphones basiques. Mais ce marché est en train de se tarir car les smartphones deviennent de plus en plus la norme, même pour le client moyen. Nokia ne dispose donc plus de son matelas de sécurité. Dans son état des lieux, Stephen Elop attribue le déclin de Nokia au manque de leadership, au manque de collaboration interne, et surtout au manque d’innovation.

Ah, l’innovation! Il n’y a pas si longtemps, Nokia savait vraiment innover. Ce qu’Apple a fait pour les smartphones en 2007 avec l’iPhone, Nokia l’a fait pour les téléphones basiques en 1996. Souvenez-vous: le Nokia 2160 était à des années-lumière de tout ce qui existait à l’époque. Même au début des années 2000, Nokia savait encore innover: par exemple avec le Nokia 6800, le premier téléphone à disposer d’un clavier escamotable, ou même le N95 qui faisait saliver les geeks avant la sortie de l’iPhone. Mais lorsque le logiciel a pris le pas sur le matériel Nokia a perdu du terrain, la force de l’entreprise étant historiquement sur le matériel.

Nokia a annoncé une conférence ce vendredi à Londres. Ils présenteront les résultats financiers trimestriels de l’entreprise mais parleront aussi du futur. Mais quel avenir est encore possible pour Nokia? L’entreprise pourrait se contenter de se concentrer sur le matériel: ils savent produire des téléphones de grande qualité. Leurs téléphones sont GENIAUX. Les caméras intégrées sont toujours superbes. La qualité de fabrication est toujours irréprochable. Avez-vous déjà entendu parler d’un antennagate chez Nokia?

La seule chose qui manque aux téléphones Nokia est un bon système d’exploitation mobile. S’ils adoptaient la plateforme Android (ce qui les obligerait à se conformer à une série de caractéristiques) et qu’ils mettaient le paquet en R&D sur le matériel, ils pourraient sortir des téléphones et des tablettes de qualité. Peut-être alors retrouveraient-ils un nouveau souffle et une légitimité dans l’univers technologique actuel.

metallifanca


Moderateur
Moderateur
alexx a déja posté ca... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et j'ai mis la traduction de la note complète


______________________________________________________________________
Mobile OTG - Tout pour être mobile
== [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ==
Merci de compléter vos profil/avatar et merci de vous présenter dans la section prévue à cet effet
http://le5800.wordpress.com

Alexx


Administrateur
Administrateur
Merci metallifanca +1


______________________________________________________________________
Alexx Administrateur de Nokia Génération
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de compléter votre profil - ce sont des informations utiles pour pouvoir vous donner des réponses exactes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne confondez pas ma boîte MP avec le Forum. Je ne réponds à aucun MP concernant un problème qui peut être exposé sur le forum, merci pour votre compréhension.
http://nokia-generation.my-goo.net

dang66


Moderateur
Moderateur
Damned ! Devancé par Alexx Embarassed

Vous êtes trop forts... je m'incline tgenial ... vous être géniaux

désolé pour le doublon !

metallifanca


Moderateur
Moderateur
Pas de souci Wink je ne sais pas si il y a des êtres géniaux sur le forum, mais je peux te dire qu'il y a au moins un belge employé de mutuelle qui se fait ch*** et donc passe sa vie sur le forum Very Happy


______________________________________________________________________
Mobile OTG - Tout pour être mobile
== [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ==
Merci de compléter vos profil/avatar et merci de vous présenter dans la section prévue à cet effet
http://le5800.wordpress.com

dang66


Moderateur
Moderateur
lol!

Invité


Invité
Y'a un truc qui m'échappe : si Nokia abandonne Symbian pour Android, que va devenir Ovi Store ? Et les applications qui vont avec ? Bref, est ce que ceux qui, comme moi, ont investit dans un Nokia sous symbian 3, ne se sont pas fait un peu b...?

Invité


Invité
c'est ce qu'on va savoir dans 2 jours Laughing , mais ils ne peuvent pas non plus explicitement saborder symbian3 puisque qu'ils sortent le E7 ; à 600-700 E le bout, et une visibilité de politique d'OS digne d'un fog londonien, va falloir qu'ils marchent sur des oeufs ... clown

Alexx


Administrateur
Administrateur
Rien que pour l'E7 Nokia va pas abandonner Symbian^3 tout de suite (si Nokia va le faire - on sait jamais avec eux). Vu le retard qu'ils ont pris pour sortir E7... Ils vont comme faire quelque chose pour S^3, vu que l'E7 devrait être un produit phare pour les professionels. Donc, je pense que tu pourrais encore bien profiter de ton téléphone pour un bon moment.


______________________________________________________________________
Alexx Administrateur de Nokia Génération
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de compléter votre profil - ce sont des informations utiles pour pouvoir vous donner des réponses exactes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne confondez pas ma boîte MP avec le Forum. Je ne réponds à aucun MP concernant un problème qui peut être exposé sur le forum, merci pour votre compréhension.
http://nokia-generation.my-goo.net

23 Nokia dit adios à Meego le Mer 9 Fév 2011 - 19:23

Leplucooldu14


Administrateur
Administrateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En attendant le virage stratégique prévu pour ce vendredi, Nokia abandonnerait le développement de son premier smartphone qui devait utiliser le système d'exploitation Meego. L'information, relayée par l'agence Reuters, provient de deux sources proches du groupe finlandais. Elle n'a pas été commentée par Nokia.
Meego est le système d'exploitation conçu en partenariat avec Intel, indépendamment de Symbian, le système d'exploitation historique des téléphones mobiles de Nokia. Hautement stratégique pour les deux sociétés, il devait permettre à Intel de mettre un pied dans le marché des téléphones et à Nokia d'accroître ses positions dans les smartphones. Depuis peu,
Nokia avait réussi à convaincre Intel d'étendre la portabilité de son système au-delà de l'architecture x86 des Intel Atom, vers l'architecture ARM, majoritaire dans le monde de la téléphonie.
« Notre plate-forme est en feu »
L'avenir de Meego est plus qu'incertain. Le nouveau PDG de Nokia, Stephen Elop, souligne crûment la mauvaise passe de Nokia dans les smartphones : « Notre plate-forme est en feu », a-t-il écrit dans un mémo rendu public par le Wall Street Journal ce 9 février. Dans ce même mémo, M. Elop surenchérit en déclarant : « Nous avons pensé que Meego serait une plate-forme pour conquérir les smartphones haut de gamme. Toutefois, à ce rythme d'ici la fin de 2011, nous n'aurons qu'un seul produit Meego sur le marché... », ce qui n'est pas suffisant, car il faut de nombreux produits pour pouvoir espérer gagner des parts dans le marché des systèmes d'exploitations pour smartphones dominé par Google et Apple.
Selon toute vraisemblance, M. Elop annoncerait ce vendredi l'arrêt de mort de Meego. Lundi, le Financial Times se faisait l'écho d'opérateurs téléphoniques qui souhaitent que Nokia se tourne vers Android. D'autres rumeurs mettent en avant Windows Phone 7, le nouvel OS de Microsoft, comme ultime recours. Attendons vendredi pour en savoir plus.


______________________________________________________________________
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Leplucooldu14 Administrateur de Nokia Génération  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
http://nokia-generation.my-goo.net

Invité


Invité
Pour les non-anglophones, en gros Stephen Elop dit que la situation de Nokia est critique. Si des choix radicaux ne sont pas fait maintenant, l'avenir de Nokia serait incertain.

Le paragraphe important pour Symbian est celui-ci :

At the midrange, we have Symbian. It has proven to be non-competitive in leading markets like North America. Additionally, Symbian is proving to be an increasingly difficult environment in which to develop to meet the continuously expanding consumer requirements, leading to slowness in product development and also creating a disadvantage when we seek to take advantage of new hardware platforms. As a result, if we continue like before, we will get further and further behind, while our competitors advance further and further ahead.

En voici une traduction (pas parfaite, mais le sens y est :
"En milieu de gamme, il y a Symbian, qui est non compétitif. De plus, il est prouvé que Symbian est un environnement difficile pour développer en tenant compte des besoin sans cesse nouveaux des consommateurs, et difficile de faire du développement pour profiter des avantages des nouvelles technologie et matériel. Avec comme résultat, si nous continuons de toujours être à la traine encore et encore, alors que nos concurrents avance encore et encore."

Du coup, l'avenir de Symbian est bien sombre. Je m'en doutait depuis que Nokia avait fait machine sur l'ouverture du code source de Symbian. Comme ça, s'il abandonne symbian, personne ne pourra en maintenir les dernière version.

Pour ma part, j'espère qu'il feront le choix Meego car si c'est Windows phone, ben, je change de crèmerie.

Cela dit, j'aime Symbian, je vais donc continuer d'espérer.


un article sur le Mémo de Stephen Elop
http://www.test-mobile.fr/actualites/burning-platform-le-memo-de-stephen-elop-pdg-nokia-014062/

Invité


Invité
Salut, en fait j'ai l'impression qu'il y a trois fils pour le même sujet :

Nokia dit adios à Meego
Android sur un Nokia
Capital Markets Days 2011: Que prépare Nokia? (par Symbian France)

Peut-être il faudrait les fusionnés ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum